l5r : la garde silencieuse Index du Forum
l5r : la garde silencieuse

 
l5r : la garde silencieuse Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Chapitre 2 : Le retour du Tengu ::
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    l5r : la garde silencieuse Index du Forum -> l5r : la garde silencieuse -> conte premier : l'origine
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Bayushi Kagetoshi
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 31 Aoû 2011
Messages: 120

MessagePosté le: Mer 27 Juin - 22:35 (2012)    Sujet du message: Chapitre 2 : Le retour du Tengu Répondre en citant

Aneko frappa dans ses mains alors que les serviteurs remporter le plateau de thé, signant ainsi la fin du repas.

"L'affaire est donc entendu cher confrères. Enishi tenait vous prêt à partir dès les premières lueurs de l'aube, paquetage léger et pied souple. Je vous pris de bien vouloir m'excuser mais je vais me retirer dans mes appartements et préparé mon propre paquetage."

Aneko se leva et salua l'assemblée avec politesse avant de quitter la pièce. La soirée pu traîner en longueur pour ceux que cela intéressé. En tout cas chacun s'en fut finalement vers ses propres affaires.
_________________
"Je sais nager."


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 27 Juin - 22:35 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Kakita Yoshimizu


Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2011
Messages: 84

MessagePosté le: Mer 27 Juin - 23:18 (2012)    Sujet du message: Chapitre 2 : Le retour du Tengu Répondre en citant

Après s'être imbibé avec distinction toute la soirée, Yoshimizu regagna ses appartements en emportant la bouteille de saké. Titubant jusqu'au petit autel domestique, il remplit la coupelle à offrandes puis avala le reste et s’effondra sur son lit. Une servante se précipita pour l'aider à ôter son kimono puis utilisant un linge propre elle déposa son daisho sur le présentoir et sortit en silence. Alors qu'il sombrait dans un sommeil agité il crut entendre croasser des corbeaux...
_________________
Pour le lache il n'y a pas de vie, pour le hero il n'y a pas de mort.


Revenir en haut
Kakita Yoshimizu


Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2011
Messages: 84

MessagePosté le: Mer 18 Juil - 21:34 (2012)    Sujet du message: Chapitre 2 : Le retour du Tengu Répondre en citant

Le ciel d’un noir d’encre fut traversé d’un éclair. Le violent déchirement du tonnerre fit sursauter les villageois pressés les uns contre les autres. Le forgeron ses puissants bras croisés, serra les poings pour cacher sa peur alors que devant ses yeux les étoiles semblaient précipitées à bas du firmament par une main rageuse. La tempête durait depuis des heures, arrachant le chaume des toits, renversant les jarres, éparpillant les foyers. Les villageois apeurés avaient tous convergé vers l’auvent couvert d’ardoise et la lueur des feux de la forge. Sous les regards effrayés des villageois le vent semblait mener une lutte à mort avec le feu, tentant par tous les moyens d’éteindre les charbons rougeoyant afin de plonger les lieux dans les ténèbres. Les gouttes d’eau s’abattaient par vagues sur le feu, produisant un sifflement semblable à celui de serpents. Soudain une lueur fulgura suivit d’une explosion qui fit trembler le sol et précipita à genoux les villageois suppliant les kamis, bredouillant des promesses de dévotion désespérées en échange du salut. Le silence se fit. Le village sombra dans le sommeil.
Une aube claire tira le village de son sommeil. Les habitants sortirent de leur refuge et parcoururent d’un regard incrédule les ruines de leur village, c’était comme si quelques armées formidables avaient livré ici une bataille dantesque. Le forgeron raviva le feu de sa forge et les villageois entreprirent de reconstruire leurs maisons. En fin d’après-midi un remue-ménage se fit entendre à l’entrée du village. Sortant de sous son auvent le forgeron vit se diriger vers lui plusieurs paysans partis le matin vérifier les champs. Le plus âgé ôta son chapeau de paille et dit au forgeron qu’il devait le suivre immédiatement, car un fragment d’étoile est tombé dans un champ. Le groupe quitta rapidement le village et se dirigea en suivant un petit chemin jusqu’en bordure d’un champ au centre duquel fumé un cratère. Le forgeron s’avança seul alors que les paysans restaient peureusement en bordure du champ. Quand il tint au-dessus du trou il sentit la chaleur rayonner sur son visage et vit une roche noire de la taille d’une tête posée par terre comme sur un piédestal. Il fit signe aux villageois de s’approcher et leur dit qu’après la nuit la pierre serait assez froide pour être déplacée. Le lendemain les villageois déposèrent la pierre dans un temple construit pour l’occasion. Cependant le forgeron remarqua que dans le cratère se trouver de nombreux fragments de pierres, et que ces pierres étaient riches en minerais ferreux. Il les récupéra et en retira deux lingots d'un fer brute qu'il n'arrivait pas à travailler. De guerre lasse il en fit un soc de charrue grossier.
Les mois passèrent et un jour un immense guerrier se présenta au village. Il proclama que l'étoile était la propriété de son maître et qu'il devait la récupérer. Le guerrier à l'œil averti vit dans un des champs le soc de charrue et hurla qu'on lui amène l'homme qui l'avait fabriqué. Le forgeron fut présenté à lui. Le guerrier lui cracha au visage et expliqua que c'était un outrage que d'avoir usé des fragments de l'étoile pour faire un vulgaire outil. Et que par la volonté de son maitre il allait massacrer le village. Le forgeron lui jura qu'il avait voulu en faire un sabre mais qu’il n'avait pas pu réussir dans sa tâche. Le guerrier pesa les paroles du forgeron et lui dit qu'il reviendra dans dix hivers chercher un katana qui se devait d'être parfait sinon le village disparaîtrait.
Le forgeron passa les dix années suivantes à tenter de maîtrisé les secrets de l'acier afin de pouvoir forger l'arme promise. Finalement il put y arriver pour le retour du guerrier. La lame était parfaite, son tranchant si fin et solide qu’il pouvait trancher un instant en deux. Lorsque le bushi se présenta au village et exigea l'arme et qu’il l'a vit il expliqua que le forgeron devait l'accompagner afin de l'amener à son maître en main propre.
Sur la route pour se rendre à se puissant seigneur, ils furent attaqué une nuit par des renards qui dérobèrent le sabre. Le guerrier se jetta à leurs poursuite et on entendit plus jamais parler de lui.
« Mon ancêtre retourna dans ce village et se remit au travail. Ses secrets sont encore transmis dans ma famille et un jour je les dirais à mon fils qui les dira au sien, et cela jusqu'à ce qu'il n'y ai plus de forgeron à Ten'Gai no mura… »
Yoshimizu but une gorgée de thé alors que la voix de Tsi Sayutori s’éteignait.
« - Voilà une histoire merveilleuse dont vous pouvez vous enorgueillir Tsi-san. Et bizarrement j’y trouve soudain une justification à ce qu’il se passe aujourd’hui. »
« - Comment cela Kakita-sama ? »
« - Les tengus sont de grands guerriers réputés immortels, ce seigneur qui réclamait le katana pourrait être le tengu du Mont Aiyuki. Et après tout ce temps il fait peser sa colère sur le village. »
« - je ne peux vous contredire, vous avez vu le temple en ruines à l’entrée du village ? Il s’agit du temple d’Inari destiné à protéger les récoltes. Je sais que tous les villages de l’Empire en ont un mais celui de Ten’Gai no mura a été endommagé et détruit d’innombrables fois depuis aussi longtemps que les gens s’en rappellent… »
Yoshimizu continua d’une voix passionnée : « - Inari est le père de Dame Kitsune, si un de ses enfants a dérobé le katana d’un tengu celui-ci doit en être très fâché. Fâché au point de ressasser sa rancœur des siècles. »

Yoshimizu resta silencieux quelques minutes. « Bon je vous remercie de m’avoir raconté cette histoire, à présent discutons du tournoi. »
_________________
Pour le lache il n'y a pas de vie, pour le hero il n'y a pas de mort.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:50 (2018)    Sujet du message: Chapitre 2 : Le retour du Tengu

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    l5r : la garde silencieuse Index du Forum -> l5r : la garde silencieuse -> conte premier : l'origine Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
Page 9 sur 9

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com